Combien d’argent génère le marché de la drogue en France ?

763
Crédit photo : AFP JEAN-PIERRE CLATOT

Vous vous demandez combien d’argent génère le marché de la drogue en France ? L’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) vous donne la réponse dans un rapport détaillé sur ce marché souterrain en constante progression.

Rendu public en novembre 2016, le rapport réalisé par les chercheurs Christian Ben LakhdarNacer Lalam et David Weinberger fournit une estimation du chiffre d’affaires des drogues illicites dans le pays, ainsi qu’une fourchette des bénéfices tirés de cette industrie (pour l’année 2010). Un marché qui générait alors 2,3 milliards d’euros, dont la moitié provient du trafic de cannabis avec un CA de 1,12 milliard d’euros par an (33% d’augmentation entre 2005 et 2010). Avec 38% de la totalité du marché, la cocaïne générait un CA de 902 millions d’euros. Les marchés de l’héroïne, de l’ecstasy/MDMA et des amphétamines récupèrent les dernières parts de marché.

Intitulé « L’argent de la drogue en France », le rapport de l’INHESJ nous apprend que la tête d’un réseau de vente de cocaïne en France fait un bénéfice de plus de 15 millions d’euros par an, alors que les vendeurs de rue dégagent en moyenne plus de 24 000 euros par an. Pour obtenir ces chiffres, les auteurs du rapport ont mené des entretiens avec les fonctionnaires en charge de la lutte contre le trafic de drogues, en complément de déplacements effectués en Guyane, en Colombie et en Espagne.

Les chercheurs se sont concentrés sur les marchés du cannabis et de la cocaïne pour essayer d’estimer la rentabilité de ces marchés et tenter d’évaluer le nombre de trafiquants. Ainsi, selon leur calcul, il y aurait en France 767 têtes de réseau pour 92 854 vendeurs de rue. Le gain net estimé pour les têtes de réseaux est de 384 464 euros annuels (soit 32 000 euros mensuels), ce qui représente un taux de rentabilité de 38%. De son côté, un guetteur va gagner 800 euros par mois, alors que le responsable d’un point de vente gagne en moyenne à 7 500 euros mensuels.

Pour le marché de la cocaïne, le taux de rentabilité est encore plus élevé et peut atteindre les 60%. En estimant que 30% du marché est géré par des indépendants, il y a en France 23 têtes de réseau, qui dégagent en moyenne 1,2 million d’euros par mois en bénéfices, pour 25 707 détaillants.

Conclusion, l’économie de la drogue est en très bonne santé dans le pays.

SOURCEVice News
SHARE

LEAVE A REPLY